• Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon

2017 Carola Mair All Rights Reserved Impressum

Les Enfants du Tibet. Peut-on apprendre à être heureux?

 

Documentaire AUT/NEPAL/INDE 2013, 45 min

 

SYNOPSIS

Un film documentaire sur de jeunes tibétains en exil et sur les efforts d´artistes et d´autres personnes engagés à les aider à préserver leur identité culturelle. Quelle est la situation des enfants et jeunes tibétains en exil? Quelles chances a la génération suivante, loin de son pays et de ses parents? Comprend-on, en tant que jeune, la signification d´une identité culturelle? De principes religieux comme la compassion, la tolérance et la non-violence? Quels modèles de vie seront valables pour eux? En quoi consiste le conflit tibétain pour eux? Peut-on apprendre à être heureux?

 

Ce sont ces questions que pose le film „Les Enfants du Tibet“ et se différencie ainsi de tous les autres documentaires sur les thèmes tibétains. Le film ne met rien en scène et n´enjolive rien. Il montre les concessions que doivent faire les enfants tibétains ainsi que les difficultés qu´ils rencontrent. Pourtant, ils prouvent leur force et leur volonté. Et ils ont un but: leur autonomie culturelle. Mais „Les enfants du Tibet“ montre aussi l´engagement de personnes comme le moine Lama Tenzin Sangpo, la musicienne Monika Stadler et l´entrepreneur Günter Hager. Un changement de point de vue au travers de la jeunesse tibétaine comme porteuse d´espoir pour un peuple entier.

DECLARATION

En Autriche, en m´informant sur la situation des enfants tibétains vivant dans le nord de l´Inde, j´ai fait la connaissance de gens qui oeuvrent en Autriche (Save Tibet) pour la préservation de la culture, de l´art et des traditions du Tibet. Entre autres le restaurateur de la Haute-Autriche Günter Hager, qui s´engage depuis 20 ans en Inde du Nord. Hager patronne un orphelinat à Bir, ainsi que l´école Thangkamal à Patlikul. Et puis le moine Lama Tenzin Sangpo, qui vit dans le centre bouddhiste tibétain Gomde à Scharnstein, en Haute-Autriche, s´engage depuis des années pour les enfants moines en exil, en organisant des concerts de bienfaisance. Le lama est réputé au Népal comme maître de récitation.

 

Karma (20) et Tenzy (22) Zöchbauer sont nées en Suisse. Les deux étudiantes habitent aujourd´hui à Vienne avec leur famille. En tant qu´enfants du Tibet en exil et vivant en Autriche, elles s´engagent dans l´association Jugend Tibet pour un Tibet autonome. Le film dévoile l´histoire de l´exil des enfants du Tibet.

 

„Les Enfants du Tibet“ révèle la vie de tous les jours des jeunes tibétains exilés en Inde du Nord, mais aussi au Népal et en Europe de l´ouest et veut donner conscience au spectateur de tout ce qui est possible, malgré cette menace, quand on a foi, visions, créativité, compassion, non-violence et force intérieure. Le courage civique est aujourd´hui plus demandé que jamais.

 

CREDITS:

Livre/ Régie: Carola Mair

Caméra/ Montage: Erik Etschel

Assistant de production: Elisabeth Stadler

Son: Armin Lehner

Commentateurs: Lisa Fuchs, David Fuchs

Musique: Monika Stadler, Lama Tenzin Sangpo