• Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon

2017 Carola Mair All Rights Reserved Impressum

CROSSING CULTURES

Autriche, Côte d´Ivoire, 2008, couleur

 

Un dialogue filmé entre les cultures de l´Afrique et de l´Europe, qui veut ancrer le thème de

l´égalité des chances et de la diversité culturelle, aussi en dehors de l´Europe, dans la conscience publique.

 

SYNOPSIS

Le film „Crossing Cultures“ traite de l´importance du film africain en Afrique et en Europe, et de ses différents systèmes de valeurs. C´est un voyage poétique et philosophique de la cinéaste Carola Mair, avec des étapes à Abidjan (Côte d´Ivoire), Locarno (Suisse italienne) et Linz (Haute-Autriche). Mair raconte ce dialogue filmé surtout à la première personne – il en résulte un documentaire cinématographique très personnel.

 

Les protagonistes masculins du film que Carola Mair rencontre au cours de son voyage entre les cultures, sont en majorité des cinéastes africains et autrichiens qui font des films sur l´Afrique, comme Roger Gnoan M´Bala Mohammed Soudani, Othmar Schmiderer et Andreas Gruber. Mair rencontre aussi Hanny Tchelley à Abidjan, l´intendante du festival du Film FICA à Abidjan.

 

LE FILM

Crossing Cultures est un film sur le „Continent des Projections“ et le développement du cinéma africain, mais c´est aussi un film qui sort des sentiers battus. Dans les colonies africaines comme la Côte d´Ivoire, il a longtemps été formellement interdit aux Africains de faire des films. C´est seulement avec la création du Festival du Film Panafricain FESPACCO en 1969 au Burkina Faso qu´est né un forum du film africain à part entière. Aujourd´hui, les sociétés africaines actuelles vivent encore dans une situation où elles sont contrôlées: politiquement, économiquement et culturellement. C´est pourquoi les cinéastes africains voient leur responsabilité envers la société dans l´aide à la prise de conscience des Africains.

 

Ainsi, le film africain s´était fixé comme but majeur, dans ses premières dizaines d´années, de décolonialiser la vision de l´Afrique, à travers leurs images de la réalité des jeunes états africains.

C´est seulement depuis les années récentes qu´on thématise sa propre responsabilité dans l´histoire, mais aussi les problèmes divers, la corruption, le SIDA, l´oppression des femmes et le problème des cinéastes comme élite dans leur propre pays.

 

Dans Crossing Cultures, on remet aussi en cause plusieurs fois la question des immigrants d´origine africaine qui vivent en Europe. Par exemple, en Italie vivent actuellement environ 650.000 immigrants illégaux. C´est pourquoi le gouvernement a étendu l´état d´urgence, qui était avait été précédemment décrété pour trois régions du sud, à toute la nation.

 

Le film Waalo Fendo du cinéaste algérien Mohammed Soudani décrit la situation des immigrants africains en Italie. Soudani parle aussi de lui-même et de ses expériences. De même, le cinéaste autrichien Andreas Gruber raconte dans son film „Welcome home“ le sort d´un immigrant en Autriche, tiré d´une histoire vraie. En temps que président de l´association SOS Menschen, Gruber réclame un traitement plus digne de la question de l´asile.

 

Régie / Livre et production: Carola Mair

Caméra: Gerald Hoetzeneder, Flo Fessl, Erika Michalke

Son: Joe Kreissl

Montage: Gerald Hoetzeneder

Musique: Vusa Mkhaya

Animation: Susi Jirkuff